À propos de Alain M. Bergeron

Monsieur Alain M. Bergeron est l’initiateur de l’Alliance pour une Constituante citoyenne du Québec (ACRQ).

Alliance pour une Constituante citoyenne du Québec

L’Alliance pour une constituante citoyenne du Québec se donne comme mission de promouvoir, de préparer et de provoquer la convocation d’une Assemblée constituante non partisane, totalement libre dans ses délibérations. Les hommes et les femmes qui s’engagent avec nous s’entendent pour mettre en tête de liste de leurs actions politiques, l’instauration d’une véritable démocratie au Québec par une démarche constituante citoyenne non partisane pour que le peuple reprenne les guides de son avenir collectif.

Notre regroupement d’hommes et de femmes engagé sur la voie d’une véritable démocratie est déterminé à tout mettre en œuvre pour que la toute première Constitution démocratique du Québec soit rédigée par et pour le peuple. Pour démontrer l’efficacité de notre mode de fonctionnement, nous nous engagerons ensemble, lors d’un exercice simulé, à la rédaction d’une première constitution préparatoire.

Ce regroupement de Québécois et de Québécoises est né d’un double constat :

  1. Les principes de notre démocratie représentative permettent le contrôle par les partis politiques et les puissances économiques qui détournent le pouvoir à leur profit, à tel point que la population n’a pratiquement aucune prise sur les décisions qui la concernent. Cet état de fait met en péril notre avenir et l’avenir du monde.
  2. La seule façon de surmonter notre impuissance est de nous rassembler et d’instituer un pouvoir populaire. Une Assemblée constituante citoyenne NON PARTISANE, libre dans ses délibérations, est un moyen pacifique d’y arriver.

Considérant que la population québécoise ne s’est jamais prononcée sur sa Loi fondamentale, NOUS, le peuple, sommes en droit de définir la façon dont nous voulons nous gouverner et dicter les lignes directrices que doit suivre l’État. L’Alliance pour une constituante citoyenne du Québec s’engage à l’instauration d’une véritable démocratie par un processus constituant libre dans ses délibérations.