Constitution de la République de Laurentie

427524_469603893058644_1815588646_nPlusieurs personnes ou groupes politiques ont proposé à travers le temps de doter le Québec d’une constitution formelle regroupée dans un seul et même document. Dès janvier 1960, l’Alliance laurentienne propose la Constitution de la République de Laurentie, inspirée essentiellement de la constitution corporatiste de l’Estado Novo portugais mise en place par Salazar, le premier exercice de constitution écrite sur document unique pour le Québec.

Laurentie est l’organe de l’Alliance Laurentienne, une organisation indépendantiste québécoise fondée par Raymond Barbeau le 25 janvier 1957.  Elle fut l’une des premières organisations contemporaines à l’origine du mouvement souverainiste québécois, mais, contrairement à la majorité de ses descendants, elle a adopté une position de droite. Elle est également attachée à la foi catholique, par opposition à la laïcité de la plupart des futurs groupes souverainistes. Son manifeste est, toutefois, partisan de l’amour entre les peuples et les ethnies. Sa propre vision d’un « Québec libre » a été appelée « Laurentie » ; d’où le nom du mouvement et le titre d’un magazine publié de 1957 à 1962.

André D’Allemagne, l’un de ses membres frustré de ses tendances d’extrême-droite, quitte pour créer le Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN). Le RIN, officiellement neutre par rapport au spectre politique, est dans les faits un groupe de nombreux militants d’allégeance allant du socialisme à la social-démocratie.

Raymond Barbeau a eut pour collaborateurs les personnes suivantes : Pierre Guillemette, Jean Gagnon, Robert Benson, Gustave Lamarche, Raymond Grenier, Marcel Chaput, Clément Brown, Roger Cyr, Roger Duhamel, Séraphin Marion, Pierre Grenier, Gérard Gauthier, André D’Allemagne, Jean-Guy Labarre. Par ailleurs, on retrouve dans ses pages des reproductions de textes de Lionel Groulx, André Laurendeau, Wilfrid Morin, Paul Bouchard, François-Albert Angers, François Hertel, René Lévesque, Michel Brunet, Julia Richer, Yves Thériault, Gérard Filion, Pierre de Bellefeuille, Louis-Philippe Roy, Jean-Paul Pursamault, Félix Leclerc, Adrien Thério.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s