À propos de Philippe Dujardin

Électromécanicien et électricien bâtiment de formation, puis informaticien programmeur-analyste jusqu’en 2012, il a décidé aujourd’hui de se consacrer à plein temps à sa famille et ses enfants.

Arrivé au Québec en 1993, il participa activement au référendum de 1995 dans la région de Vaudreuil.

En politique depuis plus de trente ans et cela dans trois pays, combattant les politiques néolibérales et leurs à-cotés : le néocolonialisme, les déréglementations sociales et économiques, les atteintes aux libertés collectives, l’ultralibéralisme et la privatisation des services, la marchandisation des travailleurs, les attaques contre les états et les nations, il défend des visions républicaines, universalistes et nationalistes très à gauche du spectre politique. Militant pour la protection de la diversité culturelle et linguistique mondiale, dont la culture québécoise est une partie prenante, l’émancipation des peuples, les droits des travailleurs, et la liberté de conscience et de religion, il s’implique dans plusieurs associations et partis politiques.

La laïcité, la république, l’histoire de l’indépendance des anciennes colonies, autant de sujets qu’ils analysent depuis des années. Il suit aussi de près la montée des différents groupes d’extrême-droites religieux et certaines dérives fascistes liées à la religion.

Siégeant sur le comité central du Parti Communiste du Québec et militant au sein de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal comme président de la section Nicolas-Viel. Membre du Bloc Québécois, il est sur l’exécutif de la circonscription fédérale de Ahuntsic-Cartierville. Co-fondateur du Carrefour des Alternatives Politiques, une association ayant pour mission d’organiser des débats entre divers courants d’idées et des conférences pour ramener le goût de la politique au sein de la population.

Il anime aussi une émission Web-télé diffusée sur facebook, Les Cous Bleus avec son comparse André.