Amnistie internationale réitère son appui pour une enquête provinciale sur le racisme systémique dans la province de Québec !

Cette déclaration de Amnistie internationale sent le complot à plein nez. Cette organisation victimise sans aucune nuance la communauté musulmane, en faisant abstraction des peurs réelles et justifiées qu’ont les canadiens vis-à-vis le radicalisme islamique, en affirmant que cette seule communauté est victime de discrimination raciale et religieuse.

Amnistie internationale jette l’opprobre plus précisément sur le peuple québécois en écrivant : « De plus, Amnistie internationale réitère son appui à la requête faite pour la création d’une enquête provinciale sur le racisme systémique dans la province de Québec ». Les Canadiens et les Québécois sont tout à coup devenus un peuple raciste, pour ne pas dire radical et dangereux, alors qu’ils ont toujours eu la réputation d’être un peuple pacifique et accueillant ! Cette déclaration scandaleuse de Amnistie internationale est sans compter le demi mensonge à l’encontre du président Donald Trump.

Cela ne sent-il pas le complot et la cabale pour vous ? ma réponse est oui ! N’oubliez surtout pas que Amnistie internationale est en partie financée par le diabolique George Soros, ami de Justin Trudeau, par l’intermédiaire de sa Fondation Open Society.

Il faudra maintenant nous réveiller très rapidement et nous séparer unilatéralement de ce Canada renégat. Si nous n’agissons pas dans ce sens, je prédis un aller sans aucun retour possible ! Il y a urgence en la demeure !

  • Un renégat est une personne (physique ou juridique) qui renie ses opinions, sa religion, sa patrie ou son parti.

Le communiqué de Amnistie internationale :

Amnistie internationale appelle les parlementaires à s’unir pour faire face à l’intolérance croissante et à la violence contre les Musulmans.

Amnistie internationale est profondément inquiète suite aux rapports à l’effet qu’Iqra Khalid, députée du comté de Mississauga – Erin Mills, et les membres de son personnel aient reçu des menaces ainsi que de nombreux courriels et messages téléphoniques de nature haineuse, raciste et misogyne, suite à la motion M-103 intitulée Racisme et discrimination religieuse systémiques qu’elle a présentée à la Chambre des communes.

Cette motion fait état des préoccupations relatives à la discrimination raciale et religieuse au Canada et souligne de façon particulière l’islamophobie; elle a fait l’objet d’un débat enflammé qui a semé la discorde au Parlement et qui se voit maintenant opposer une motion qui fait abstraction d’une référence directe à l’islamophobie.

Les menaces et les messages haineux que la députée Khalid a reçus, tout comme le débat autour de la motion M-103 et les réactions qu’elle a suscitées, surviennent à un moment où la situation dans le monde relative à la discrimination et à la violence envers les Musulmans est de plus en plus préoccupante. On n’a qu’à penser aux efforts faits tout récemment par le président Trump afin d’imposer une restriction temporaire d’entrée aux États-Unis pour les citoyens de sept pays ayant une population à majorité musulmane. Ici, les Musulmans et les citoyens en général, sont encore bouleversés suite à l’assassinat de six Musulmans perpétré dans la ville de Québec au Centre culturel islamique de Québec, le 29 janvier dernier.

Amnistie internationale presse les parlementaires canadiens de s’unir et de faire de véritables efforts afin de :

  • réitérer leur opposition non équivoque face au racisme systémique et à la discrimination religieuse sous toutes leurs formes et envers toutes les communautés;
  • s’entendre pour déclarer qu’en ce moment, il existe une situation urgente et inquiétante relative à la discrimination, le harcèlement et la violence envers les Musulmans;
  • s’engager à étudier et adopter des moyens concrets qui peuvent et doivent être utilisés maintenant — par tous les paliers de gouvernement, les leaders religieux et communautaires, le milieu de l’éducation, les médias et l’ensemble de la société — afin de contrer l’intolérance et les attaques de plus en plus nombreuses envers les Musulmans de partout au pays;
  • poursuivre le renforcement et l’application de politiques et de mesures destinées à combattre le racisme systémique et la discrimination religieuse sous toutes leurs formes;
  • exprimer de manière non équivoque qu’ils rejettent et condamnent les menaces et les messages de haine comme ceux reçus par Iqra Khalid, et qu’ils s’abstiendront de toute action ou déclaration destinées à encourager ou à tolérer de tels messages.

De plus, Amnistie internationale réitère son appui à la requête faite pour la création d’une enquête provinciale sur le racisme systémique dans la province de Québec.

Mis à jour le lundi, 20 février 2017

_________________

RÉFÉRENCES : 

NOTA BENE : Une poursuite en justice contre Amnistie internationale devrait être envisagée.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s